Peindre un Death Guard

Voici une (très longue) vidéo de peinture d’un marines de la Death Guard issu de la boîte Dark Imperium de Warhammer 40 000

 

 

Pour plus de confort dans la navigation, voici les liens des étapes clés :

 

Etape 1 : Base vert/beige de l’armure

Etape 2 : Lavis Rouge

Etape 3 : Armure Os

Etape 4 : Bronze

Etape 5 : Vieillir le bronze

Etape 6 : Bolter

Etape 7 : Mutations

Etape 8 : Sang

Etape 9 : Fumée

Etape 10 : Optiques

Figurine terminée

 

IMG_6148IMG_6149IMG_6150IMG_6151IMG_6152IMG_6153IMG_6154IMG_6155

Warhammer 40.000, la V8

La nouvelle version de Warhammer 40K vient de sortir et faut bien avouer qu’elle me tente énormément !
Grâce à Philibert, j’ai pu obtenir une boîte en avance et faire quelques vidéos afin de me faire une idée de cette nouvelle mouture et de partager mes intuitions.

Dans cette première vidéo, très classique, j’ouvre simplement la boîte. Le matériel est de très bonne facture et la boîte à l’intérieur contenant les figurines et scellée par l’Inquisition est très bien. Ça donne une qualité supérieur au produit, une finition classe et narrative. Le sentiment de transgression et la satisfaction quand on déchire le sceau est vraiment fun, et tout à fait de mise pour ce type de produit 😉

Cette seconde vidéo s’attardait sur les figurines encore sur grappe. J’ai du me contenter de cela dans un premier temps car le montage des figurines était réservé pour un autre projet 😉

 

Cette troisième vidéo se penche sur toute la partie historique du nouveau livre. En effet, au moment de faire cette vidéo, les règles étaient déjà quasiment toutes disponibles sur le net, et de nombreuses vidéo d’Unboxing se penchaient déjà dessus. J’ai décidé de prendre le contre-pied et de m’intéresser à ce que peu de gens ont dévoiler

Et enfin le gros morceaux : le montage des figurines en Stop-Motion
Je me suis beaucoup amusé en réalisant cette animation, et je compte bien continuer dans cette voie 😉

[It’s Alive] Arkanaut Ironclad

Voici l’Arkanaut Ironclad, l’un des plus puissants vaisseaux des Kharadron Overlords !

Merci à Philibert pour son soutien et sa participation !

 

Joyau de la flotte, l’Arkanaut Ironclad est un aéronavire majestueux. Hérissé d’armes, il est doté de vastes cales pour transporter de l’éther-or ou embarquer des Arkanaut Companies ou des Grundstok Thunderers. Les progrès des endrinieurs Kharadrons leur ont permis de créer des bâtiments de plus en plus gros pour les aéroflottes, et l’Ironclad en est le dernier en date. Bardés de plaques de fer rivetées, ces navires massifs déversent une quantité étonnante de tirs éthériques, de bombes et de torpilles sur tout ce qui a l’audace de se dresser entre les Kharadron Overlords et l’éther-or qu’ils convoitent.
Ce kit plastique contient les pièces nécessaires pour assembler un Arkanaut Ironclad. Comme il sied à un navire amiral d’aéroflotte Kharadron, c’est une figurine d’une taille impressionnante, et elle est proprement couverte d’armes. Son arme principale peut être au choix un grand stratocanon, un grand stratoharpon ou un canon rotatif éthermatique, avec sur la coque des carabines à munitions éthériques, une mine de suprématie, des torpilles étherchoc, des forets à détonation, des charges à fragmentation et autres bombes solde-rancune.
Le navire tient en l’air grâce à une grande enveloppe de dirigeable ornée de conduits, et on peut le personnaliser à loisir – le nid-de-pie peut accueillir un navigateur ou un signaleur Kharadron avec son propre télescope et son fanal, et il y a une pléthore de râteliers à bombes, d’échelles et autres accessoires nautiques à placer à votre guise. De nombreux ailerons peuvent être placés de sorte à indiquer la direction du déplacement, et il y a tout un jeu de rouages pour entraîner le gouvernail. Il y a même une planche pour le supplice de quiconque se laisserait capturer…
L’équipage de l’Ironclad est tout aussi détaillé que son vaisseau, avec le capitaine qui se tient à la barre; un endrinrigger muni de ses outils est accroché par-dessus bord pour réparer une fuite importante; un artilleur sert l’arme principale, et il y a le signaleur et le navigateur sus-mentionnés.
Cette figurine est fournie en 152 composants, avec un socle rond Citadel de 170mm muni d’une tige volante de 50mm à rotule.

 

[Sous les Pinceaux] Choix des Armes Vigor Mortis, Première Session

Le Choix des armes bat son plein et voici venir la vidéo de la peinture de la première session !

Petite séance peinture entre potes avec Aurélien et Kenny qui vont nous dire ce qu’ils ont choisi et leur façon de les peindre !

[Choix des Armes ] Vigor Mortis

Petite avancée sur le Choix des Armes Philibert

Défintion du Schéma de couleurs :

Squelettes : Brossage Zandri Dust, Lavis Oxyde+Noir, Brossage Ushabti Bone, Éclaircissement en blanc
Bronze (armure, cerclage, bijoux, casques …) : Base Hammered Copper+Noir, Brossage Bright Bronze, Lavis Nihilakh Oxide

Petit test sur les boucliers : base noire, une couche de Chipping Effect, base rouge
La peinture rouge s’écaille bien, je reprendrais les arrêtes en brun
Le noir n’était pas la bonne couleur de fond à mon avis

sdrcofsdrsdrsdr

Et vidéo tuto du soclage des figs

[CDA] Vigor Mortis

Je dois bien avouer que depuis la sortie du General Handbook, Age of Sigmar me fait de l’oeil … J’hésitais, je tergiversais, je me disais que c’était quand même l’occasion de me monter une petite force sans être obligé de se lancer dans une énorme armée comme c’était le cas avec Warhammer. Un ami me tentait pas mal depuis quelques temps, et une boutique de figs près de chez moi (Philibert, pour ne pas les citer :p) vient de décider de lancer un Choix des Armes en boutique ! Quelle meilleure occasion pour céder le pas ?

Pour le lancement, nous avons 1 mois pour monter et peindre une héros et une unité au minimum. J’hésitais entre du Nurgle (mix démons et mortels) et du Mort-Vivant (plutôt orienté squelettes). Finalement, il y avait déjà beaucoup de participants en Chaos, dont certains en Nurgle, je me suis donc dirigé vers un Start Collecting : Skeletal Horde.

J’ai beaucoup hésité au moment du montage du Héros : la boîte contient de quoi assembler au choix Neferata, Mannfred ou Arkhan. Possédant déjà les anciennes pièces de Arkhan et de Neferata, je n’étais pas très enclin à me faire ces modèles … Mais en même temps, je trouve Mannfred vraiment moche. Au final, pour rester dans une thématique plus squelettes que vampire, j’ai monté Arkhan, mais je n’ai pas pu m’empêcher de le convertir légèrement.

sdr
Je n’aimais pas trop sa main qui tient les rênes de sa monture, je lui ai donc modifié la position du bras et mis une main ouverte d’où s’échappe un esprit qu’il invoque (reste d’une nuée d’esprit)

cof
L’ancienne version d’Arkhan le Noir. Je n’ai toujours pas fini cette peinture, ce sera peut être l’occasion de se motiver. Le nouvel Arkhan sera peint dans ces teintes.

cof
La monture d’Arkhan a aussi été modifiée, en prenant la tête de la monture de Neferata et en lui rajoutant les cornes de celle d’Arkhan.
Pour les troupes, je me suis limité à ce qui était dans le kit pour respecter le principe du Choix des Armes. Mais ça va être dur de se retenir pour la suite :p

Pour mon choix de couleurs, je vais partir sur des choses simples que je maîtrise bien : Des contraste forts, du rouge et du noir pour les tissus, des os éclaircis jusqu’au blanc et des métaux corrodés (rouille, vert de gris ….) comme sur mes squelettes pour Frostgrave.
Pour les socles, je continue ma marotte des ambiances de cité en ruines (Mordheim ? ) et je dois avouer que le format d’armée de AOS, ainsi que les socles ronds, se prête beaucoup plus à ce délire que les régiments de Warhammer (ou autres Oldhammer, King of War ou 9th age)

 

Première étape du CDA : une photo des figurines montées
Mais une photo c’était pas suffisant, j’en ai donc fait 900 !!!