Maître des Bêtes Elfe Noir

Il y a quelques jours, je publiais une photo d’un tiroir rempli de projets avortés.
C’était un teaser d’une de mes bonnes résolutions pour l’année 2018 : finir des trucs !

https://scontent-frx5-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/26167667_1512945208824225_586568780212407446_n.jpg?oh=c26ce5e253df6ebef4e0eef5c4b56076&oe=5AB640B1

Le Drawer of Shame : un tas de projets inaboutis

Pour 2018, je compte donc plonger la main de temps à autres, entre deux projets par exemple, et simplement finir ce que j’y trouve …
Ce ne sera pas de la grande peinture, le but étant d’achever des figurines restées dedans depuis trop longtemps

Le premier élu de ce programme de restauration salutaire est un Maître des bêtes Elfe Noir de Warhammer
J’ai entamé sa peinture à la sortie de Tempête de magie qui nous pemettait de sortir pléthore de monstres et moi j’avais plein d’hydre en réserve !
Mais Age of Sigmar est sorti entre temps, et ma motivation pour finir cette pièce a disparu en même temps. J’envisage cependant un possible retour des mes Druchii lorsque AOS les considérera enfin comme une vraie faction…
Possédant déjà plusieurs Maîtres des Bêtes, je l’ai (légèrement) converti en remplaçant son fouet par une lance provenant d’un sergent monté de Bretonnie.

beastMaster

IMG_20180104_154502.jpg

Le voici à la sortie du tiroir

BeastMaster-0

Schéma de couleur original préservé

BeastMaster-01

La peau est plus grisâtre que ce que je faisais à l’époque, témoignage de ma propre évolution

BeastMaster-02

Le socle rond est de mise pour la nouvelle version de Warhammer : Age of Sigmar

BeastMaster-03

Le violet était à peu près la seule chose travaillée sur la pièce, à base de warlock purple assombri au bleu nuit

BeastMaster-04

Tunique mauve, détails vestimentaires rouge profond, cuirs chauds, armure os

BeastMaster-05

Le socle a été traité de la même façon que ceux des mes morts-vivants à Age of Sigmar : plaque de pavé texturé à l’avance + lave artificielle

BeastMaster-06

A l’époque, je me contentait d’un brossage à sec ou d’un lavis sur les parties métalliques des armes, j’ai essayé d’en faire un peu plus, sans y passer des heures non plus

Publicités