X-Wing Miniatures – Bataille Épique

DSCN7003  Petite soirée X-Wing en mode Epique 3V3, 300pts par équipe DSCN7004 DSCN7005 DSCN7006 DSCN7007 DSCN7008 DSCN7009 DSCN7011 DSCN7012 DSCN7014 DSCN7015 DSCN7016 DSCN7017 DSCN7019 DSCN7020 DSCN7021 DSCN7022 DSCN7023 DSCN7025 DSCN7026 IMG_1983 IMG_1985 IMG_1987 IMG_1990 IMG_1992 IMG_1995 IMG_1998 IMG_2003

IMG_2005

Voici les listes jouées

ESCADRILLE IMPERIALE 300

1 • Howlrunner – Chasseur TIE (18) – Insaisissable (2) – Moteurs ioniques jumelés Mk. II (1)
• Total : 21 •
2 • Pilote de l’escadron Noir – Chasseur TIE (14) – Je les attire ! (1)
• Total : 15 •
3 • Pilote de l’escadron Noir – Chasseur TIE (14) – Je les attire ! (1)
• Total : 15 •
4 • Pilote de l’académie – Chasseur TIE (12)
• Total : 12 •
5 • Pilote de l’académie – Chasseur TIE (12)
• Total : 12 •
6 • Night Beast – Chasseur TIE (15)
• Total : 15 •
7 • Whisper – TIE Fantôme (32) – Instinct de vétéran (1) – Prisonnier rebelle (3) – Système de commande de tir (2) – Système d’occultation avancé (4)
• Total : 42 •
8 • Pilote de l’escadron Sigma – TIE Fantôme (25) – Agent de renseignements (1) – Brouilleur de senseurs (4) – Accélérateur de particules de Stygium (2)
• Total : 32 •
9 • Corvette de classe Raider (proue) – Corvette de classe Raider (50) – Canons quadrilaser (6) – Réserves de gaz Tibanna (4)
• Total : 60 •
10 • Corvette de classe Raider (poupe) – Corvette de classe Raider (50) – Mara Jade (3) – Grand Moff Tarkin (6) – Batterie de canons ioniques (6) – Equipe de mécanicien (4) – Générateur de bouclier auxiliaire (3) – Instigator (4)
• Total : 76 •

 

FORCE REBELLE 299

Ma liste

Yt-1300 – Chewbacca – 42
Laser antipoursuite – 2
Nien Numb – 1
Faucon Millenium – 1
Canonnier – 5
Repousser les limites – 3

X-Wing – Pilote Débutant – 21
R2-D2 – 4

A-Wing – Pilote sur Prototype – 17
Missiles Groupés – 4

Total : 100

La liste de ma copine :

Y-Wing – Horton Salm
– 25
Torpilles à Protons – 4
Moteurs améliorés – 4
Astromech R2 – 1
Tourelle à Canons Ioniques – 5

Y-Wing – Dutch Wanders
– 23
Tourelle à Canons Ioniques – 5
Moteurs améliorés – 4
Astromech R2 – 1

B-Wing – Pilote de l’Ecadron Bleu
– 22
Système de commande de tir – 2
Canon Ionique – 3

Total : 99

Par contre, je ne me souviens plus de la liste du dernier joueur Rebelle, il alignait 1 Y-Wing, Biggs, un Z-90 et un B-Wing

 

Au final, belle branlée pour les Rebelles !

C’est très difficile de lutter à la fois contre un immense vaisseau qui peut détruire 1 ou 2 vaisseaux par tour et d’affronter une nuée de Tie Fighter …

Surtout quand on ne joue que des vaisseaux tirés des films … 😀

Le système des vaisseaux immense alourdi beaucoup le jeu, on perd la fluidité qui faisait sa force …

De même, cette partie à mis en exergue ce que je ressentais depuis un moment dans le jeu : la course à l’armement et à la carte. Tout est de plus en plus puissant, ce qui fait que les anciennes ref sont vite obsolètes, et quand, comme moi, on ne veut jouer que les vaisseaux tirés des films, ben on se retrouvent rapidement  à cours de ressources. Suffit de voir le nombre de pilotes récents capables d’aligner plusieurs marqueurs d’actions, voire même de défausser un malus pour gagner un bonus !!!

 

Bref, je ne risque pas de continuer à investir dans ce jeu, je compléterais mes flottes avec ce qui me plaît, sans essayer d’être compétitif

En attendant le prochain film 😉

 

 

Publicités

Bestiaire Tempête de Magie

Hop Hop ! Des news venant tout droit de Tempête de Magie !

On commence avec un pitit Pégase Noir
Image IPBImage IPB
Un Zoat (j’avais ça dans ma boîte à bordel depuis des années sans savoir ce que c’était, Tempête de Magie a répondu à ma question !)
Là où il passe, l’herbe repousse !
Image IPBImage IPBImage IPBImage IPBImage IPB
J’ai (essayé ) fait des fleurs en GS pour représenter le pouvoir de la nature autour du Zoat. C’est la seule fig de mon armée qui n’a pas de neige mais de l’herbe sur son socle.

Et il me restait un dragon, acheté il y a 10 ans, de la gamme Fenryll, mais il s’avérait trop petit pour être joué
Qu’à cela ne tienne ! Tempête de Magie me permet de le sortir avec un profil de jeune dragon !!
Image IPBImage IPBImage IPB

Décidément, j’adore le bestiaire de Tempête de Magie ^^

Bataille Pour les Champs d’Obsidienne

Le club de jeux AAJH d’Angoulême a le plaisir de vous présenter son rapport de bataille d’une partie légendaire en mode Tempête de Magie avec la participation de la Compagnie du Valdemor

La partie en quelques chiffres

Partie légendaire

Tempête de Magie

12 Joueurs

Plus de 70 000pts d’armées

2700 figurines

15 piliers de pouvoir

Une table de 6M de long

12h de jeu pour seulement 4 tours

Les Champs d’Obsidienne – Intro


« Le seigneur Mesokaïn observait calmement la plaine. Les Champs d’Obsidienne intéressaient beaucoup de monde ces temps-ci. Pourtant, ce ne sont que des étendues de pierres noires, un désert où rien ne pousse. Situé à l’est de l’île du Béhémoth, dans une zone aride et froide, elles ne présentaient que peu d’intérêt, jusqu’à maintenant. Depuis que les orages avaient éclatés, cette zone étaient devenue très convoitée. Les puissances magique qui s’y déchaînaient étaient sans égales et le pouvoir appartenait désormais au maître de cette misérable région. Déjà, les armées du Seigneur d’Arhakynth avaient dû repousser des assauts ennemis. Il avait finalement conclu quelques pactes et alliances afin de garder la maîtrise des lieux. Puis une immense alliance composée de nains, d’hommes et de lézard étaient venus troubler sa quiétude. Il avait alors réussi à obtenir l’allégeance de deux seigneurs du Chaos. L’élu de Slaanesh ne fut pas difficile à convaincre, une promesse de débauche sans fin aux côtés des druchii était le plus beau des trésors. Le hérault de Tzeentch vint de lui même, offrant ses services sans exiger quoi que ce soit. Bien que méfiant, Mesokaïn fût contraint d’accepter, l’alliance arrivant bientôt à ses portes et, s’il voulait choisir le lieux des combats, il devait se décider rapidement. Il se souvenait encore du sourire du sorcierZaralkhar.

Cependant, il ne le regretta aucunement, la victoire fut magistrale, les orgies se prolongèrent des jours durant et les seigneurs du chaos s’en furent, l’un repaît de plaisirs inconnus aux hommes, l’autre en silence, sans demander son reste.

Mais l’alliance avait beaucoup de rancœur, et aujourd’hui, ils revenaient, plus nombreux et avec de nouveaux alliés.

Mésokaïn devait désormais se trouver de nouveaux alliés. Strygaldwir, le seigneur de Slaanesh, répondit à l’appel sans aucune hésitation. Le sorcier Zaralkhar se présenta de lui-même et offrit une armée plus grande encore que la fois précédente, et ce, sans avoir été convoqué ni prévenu. Il s’adjoint aussi l’aide du puissant Balokk, un seigneur de Khorne sauvage et violent, parfait pour une telle bataille. Les druchii avaient aussi été contactés par les skavens du prophète Rarragnarth, celui-ci lui offrait son aide si on l’autorisait à étudier les vents magiques de la régions pendant quelques temps. Mesokaïn avait accepté, que le rat étudie s’il survie à la bataille. S’il survie à la bataille …

Le seigneur de guerre orque Grotznik se joignit au combats. Mesokaïn n’avait pas tout comprit à son charabia, mais apparemment, son armée s’était échouée sur l’île, et comme il n’avait rien d’autre à faire, il voulait se battre à ses côtés.

L’alliance arrivait. Elle se composait des même que la fois précédente, à savoir des nains, des impériaux et des lézards. Mesokaïn soupçonnait d’ailleurs ces derniers de mener les autres. Mais ce n’était pas tout. Des alliés étaient venus leur prêter main forte : deux autres contingents d’impériaux accompagnaient le premier, ainsi qu’une immense colonne de cavalerie bretonnienne.

Si fait, il les détruirait, comme leurs prédécesseurs. »

Les forces en présence

La grande Armée du Mal

Image IPB
Les dépravés de Strygaldwir, Seigneur de Slaanesh

5000pts de Guerriers du Chaos – 1250pts Tempête de Magie

Image IPB

La Horde du Saigneur de Guér’ Grotznik

5000pts Orques et Gobelin – 1250pts Tempêtes de Magie

Image IPB

L’Ost du sorcier Zaralkhar, inféodés à Tzeentch

5000pts de Guerriers du Chaos – 1250pts Tempête de Magie
Image IPB

Les ratons de Rarragnarth

5000pts de Skaven – 1250pts Tempête de Magie

Image IPB

Les Saccageurs de Balokk

4000pts de Guerriers du Chaos – 1000pts Tempête de Magie

Image IPB

L’ost de combat de Mesokaïn

5000pts d’Elfes Noirs – 870pts Tempête de Magie

L’alliance

Image IPB

Contingent d’Averheim

4000pts d’Empire – 1200pts Tempête de Magie

Image IPB

Armée du Baron Lerital

5000pts d’Empire – 1265pts Tempête de Magie

Image IPB

Armée du Comte Anton

5000pts d’Empire – 850 Tempête de Magie

Image IPB

L’armée du Prêtre-Mage Cire Yonroh

5000pts Hommes Lézards – 1250pts Tempête de Magie

Les nains du Seigneur Gotrekk (aucun lien de parenté)

6000pts de Nains – 1500pts Tempête d’Artillerie


Les chevaliers du Duc de Guigne

4800pts de Bretonniens

Dès son arrivée sur le chanp de bataille, Strygaldwir distingua l’aberration dans les rangs de l’armée impériale du Baron Lerital. Un Buveur de Sang Exalté ! Il est vrai qu’avec ces quinze mètre de haut, il était difficile de ne pas le remarquer.
En tant que seigneur de Slaanesh, Strygaldwir ne pouvait que s’occuper du buveur de sang en personne ! Le buveur, lui aussi, avait remarqué le seigneur de Slaanesh, le combat était inévitable. Le démon déchaîna toute sa puissance sur le représentent du dieu des plaisirs, mais malgré toute sa fureur et sont grand nombre d’attaques ( huit comme le chiffre de son Dieu) il ne parvint pas a le détruire, juste une légère blessure. Strygaldwir et ces chevaliers blessèrent à plusieurs reprisse le démon, mais le combat semblait devoir durer une éternité. Cependant, le seigneur du prince du Chaos succomba sous les coups acharné du démon sanguinaire. Mais Strygaldwir sourit dans son agonie : ses chevaliers, menés par son héraut , le vengèrent !

Image IPB
Pendant ce temps, le mammouth de chaos s’opposa a un grand dragon de l’empire
Image IPB
Mais le dragon étant plus rapide, et chanceux infligea cinq blessures, alors que le mammouth n’arriva à le blessé qu’une fois.
Le mammouth décida de retourner dans les terres du nord pour panser ces blessures.

Image IPB
Ce fut donc une des quatre  unités de maraudeurs de Slaanesh qui s’opposa au grand dragon de l’empire. Les maraudeurs perdirent des camarades mais peut importe, ni les attaques du monstre, ni le souffle, ni le piétinement ne les ferais reculais. Ils été cinquante et avez de bonne hache à deux mains pour découper le gros lézard aillé. Après les premiers morts dans les rangs ce fut aux hommes du nord de rendre la politesse au lézard. Ils tinrent leur position sous les assaut renouvelés du dragon, mais celui-ci, subissant quelques coups vexants perdit confiance et s’en retourna dans ses contrées. Vaincu par des maraudeurs, des hommes à moitié nus… Quel honte pour une créature aussi puissante et majestueuse ! Une grande bête épineuse du chaos qui passait par là, décida de charger le grand dragon de l’empire qui se repliait. S’en fut trop pour le lézard qui quitta définitivement l’armée du baron Lerital, ce dernier paiera sûrement très chère cette humiliation, on ne passe pas des pactes impunément avec des dragons …

Quelques cliché du déploiement

Image IPB

Image IPB

Image IPBImage IPBImage IPBImage IPBImage IPB

 

La Fierté du contingent d’Averheim
Image IPB
Manfred von Richthofen, grand maître de l’ordre des Chevaliers du Soleil, était horrifié à la vue de la horde qui se tenait face à lui.
« Ils nous attendaient… » Avaient-ils été trahis ? Ou ses ennemis étaient plus malins et dangereux que ce que les généraux de l’Alliance avaient pu penser.
Il n’aimait pas le poste qu’on lui avait confié, ou tout du moins la place qu’on lui avait assigné dans la ligne de bataille. Sur sa droite, l’arrogant Duc bretonnien à la réputation des plus douteuse lui faisait craindre le pire. Déjà, la veille au camp, l’attitude de ces « nobles » chevaliers avait généré une forte tension au sein des rangs. Sur sa gauche, un éminent compatriote, le Baron Lerital, était censé tenir le flanc face aux hordes du Chaos au nom de l’Empereur. Mais pouvait-on faire confiance à un homme qui passe aussi bien des pactes avec les dragons qu’avec les démons ? La présence du Buveur de Sang Exalté le mettait vraiment mal à l’aise.
Image IPB
Son armée se trouvait face à une marée d’hommes-rats, flanqués de peaux-vertes et de barbares du chaos.
Il sortit son épée étincelante de son fourreau et lança la charge. Tandis que ses chevaliers et les flagellants de Emerich Gärtener se lançaient contre les vagues de skaven, la majeure partie de son armée décida qu’il fallait mieux retourner à Averheim pour vivre longtemps et en bonne santé ; En effet, le Prophète Gris des rats lança un sort qui sapa le moral des troupes dans la région, la terrible Danse du Désespoir ! Il sacrifia des dizaines d’esclaves afin de canaliser suffisamment de puissance pour déclencher les effets de ce terrifiant sortilège et, bien que tous les mages impériaux se concentrèrent de concert pour contrecarrer le sinistre maléfice, ils ne parvinrent pas à le dissiper. Tout le falnc gauche de l’Alliance perdit confiance et beaucoup prirent la fuite. Sebastian Heinz, porteur des armoiries du général Manfred von Richthofen, tentait de convaincre ses troupes que leur seigneur les mènerait à la victoire, mais une remarque acerbe d’un des arbalétriers lui fit changer d’avis, et il conduit la retraite stratégique des troupes où lanciers et épéistes côtoyaient coquatrice et pégase.

Le tank à Vapeur tente de protéger un Pilier de Pouvoir inoccupé
Image IPB

Bravant le danger, et se promettant de punir sévèrement les fuyards, Manfred massacra les skavens, vint à bout des trolls et se retrouva finalement face à l’Emissaire Noir, sans pour autant pouvoir l’inquiéter.
De son côté, Phillip von Schwarzberg, l’archidiacre menant l’Autel de Guerre au combat, déchaîna le pouvoir contenu dans le Griffon d’or avant de vaillamment périr contre des chevaucheurs de squigs, le marteau à la main, sa foi en Sigmar toujours intacte dans la mort.

Le flanc de l’Empire est éparse
Image IPB

Les flagellants accompagnant le prêtre-guerrier Emerich Gärtener terrassèrent les guerriers des clans. Dans leur élan victorieux, ils chargèrent les moines de la pestes et le Creuset avant de périr dans d’atroces souffrances.
Stephanus Kruger, sorcier du domaine de la mort qui passa la majeure partie de son temps sous forme de crapaud, se réveilla finalement. Il décida alors de déchaîner les puissance de l’Améthyste contre la Roue infernale qui ravageait les rangs impériaux en invoquant le terrible Labyrinthe de cristal. S’ensuivit un son assourdissant et une lumière aveuglante en provenance du pilier où il se trouvait. Seul un tas de cendres témoignait à présent de la présence du magicien…
Constatant que la magie ne suffirait pas (et surtout qu’elle n’était pas des plus fiables) Manfred ordonna à toutes les batteries d’artillerie de tirer sur l’Emissaire Noir juché sur le Trône du jugement. Une tempête de feu et de métal incandescent s’ensuivit. Lorsque la fumée se dissipa, l’Emissaire était toujours avachi sur le Trône, riant à gorge déployée.
Image IPB
Il était désormais trop tard. Manfred préféra rebrousser chemin, cette défaite le renforçait dans sa volonté de vengeance. Des gens allait payer pour cette humiliation, sa colère serait sans pareil pour les pleutres qui avait désertés ses rangs !

Image IPBImage IPBImage IPBImage IPBImage IPB

 

En haut de son pilier de pouvoir, le Seigneur Sorcier Zaralkhar avait choisi une place de choix pour diriger ses troupes lors de la bataille. De plus, cette position allait lui permettre de décupler la puissance de ses arcanes magiques.

Autour de lui, l’ost qu’il avait réuni avec son ami, le Seigneur Ragnzar, était prêt à en découdre.

En plus de son armée composée de Guerriers du Chaos, Zaralkhar avait passé un pacte avec le Duc du Changement Zhableroaph’Zhaeflan. Ce dernier n’était pas venu seul, il avait amené avec lui des démons mineurs de Tzeentch.

Les invincibles Elus
Image IPB

Dans cette armée vouée à Tzeentch, le Seigneur Ragnzar n’avait qu’un seul objectif, montrer sa puissance à son Dieu tutélaire en écrasant les armées ennemies sous les griffes de son dragon.

Zaralkhar, lui, allait laisser volontiers la gloire de la mêlée à son comparse Ragnzar. Il savait que l’objectif premier de cette bataille était la prise de contrôle des puissants piliers de pouvoirs.

Afin de ne pas être dérangé par des ennemis lorsqu’il dominerait les vents de magie avec les arcanes de Tzeentch, Zaralkhar avait disposé devant son pilier une horde d’horreurs roses en position de garde du corps.

Dès le début du combat, le Seigneur Ragnzar, monté sur son dragon bicéphale, chargea l’armée des Hommes Lézards qui était déployée devant lui.
Image IPB

Le Duc du Changement Zhableroaph’Zhaeflan, de son côté, pris rapidement position sur le pilier de pouvoir inoccupé entre lui et les armées ennemies. Cette prise permit à l’Alliance du Mal de prendre l’avantage sur le contrôle des piliers.

Malheureusement lorsque le Duc du Changement lança son premier sort, le pilier se mit à entrer en résonnance avec la puissante magie de Tzeentch. Le Pilier et Zhableroaph’Zhaeflan disparurent alors du champ de bataille. Lorsque le tourbillon d’énergie prit fin, le Duc du Changement était sain et sauf et toujours au sommet du pilier de pouvoir qui se situait maintenant derrière l’ost chaotique.

Le pilier de pouvoir du centre se téléporte à quelques mètres du pilier déjà possédé par les séides de Tzeentch
Image IPB

Les armées ennemies étaient maintenant à portée de charge de l’armée chaotique.

Ragnzar était déjà depuis longtemps au corps à corps, massacrant des skinks et kroxigors afin d’arriver au contact du Slaan vautré sur son pilier de pouvoir.

Zaralkhar ordonna alors aux guerriers du Chaos de charger la horde de chevaliers de l’Empire, et à ses chevaliers de charger l’armée des Hommes Lézards.
Image IPB

La puissance de ces charges permit à l’ost chaotique de percer les unités ennemies. La première ligne des troupes ennemies venait de fuir après d’intenses combats. Il ne restait plus au milieu du champ de bataille que les troupes de Zaralkhar qui regardaient avec délectation la seconde ligne ennemie tenter vainement de se donner courage.
Image IPB

Un bruit sourd résonna dans l’air tout autour des combattants, suivit d’un vent sec qui glaça même les élus endurcis par la violence des combats. Quelque part, sur le champ de bataille, les piliers de pouvoir venaient de jouer un nouveau tour en transformant tous les sorciers présents en crapauds.

Profitant de la situation, des mineur nains menés par un Seigneur des runes sortirent de terre et tentèrent de s’emparer du pilier de pouvoir laissé vacant par le Duc du Changement Zhableroaph’Zhaeflan.

Ils apprirent à leur dépends la puissance de la Magie de Tzeentch.

Zhableroaph’Zhaeflan, qui se remettait juste de sa brève transformation en crapaud, transforma un mineur en horreur avant de faire fuir l’unité naine par un déluge d’éclairs dévastateurs.

Le Duc du Changement n’eut pas le plaisir de savourer longtemps sa victoire, car un nouveau vent de magie le transforma une nouvelle fois en crapaud.

L’horreur crée par Zhableroaph’Zhaeflan, de par sa condition hybride de sorcier démon, n’avait pas été affectée par cette transformation en crapaud. Elle prit alors place sur le pilier de pouvoir précédemment occupé par le Duc du Changement et donna l’avantage à l’Alliance du Mal pour le contrôle des monolithes.

Pendant ce temps, sur le champ de bataille, l’armée des Seigneurs Zaralkhar et Ragnzar venait d’éliminer tous les ennemis aux alentours.
Image IPB

Zaralkhar ordonna alors à ses troupes de se mettre en quête de nouveaux ennemis à combattre. Ragnzar ne l’avait pas attendu et survolait déjà le champ de bataille du haut de son dragon à la recherche de futurs ennemis.

Zaralkhar savourait la victoire, le sort de la bataille venait d’être scellé, l’Alliance du Mal avait gagné.

Image IPB

Ragnzar avait prouvé une nouvelle fois sa valeur au combat, mais le plus important était les découvertes que Zaralkhar ferait en étudiant ces mystérieux monolithes.

Tzeentch avait bien choisi ses alliés, parmi eux aucuns n’étaient en mesure de comprendre le secrets de cette puissance, ni les sorciers dépravés de Slaanesh, ni les mages Skavens, et encore moins les chamans Orques ne pourraient percer ces mystères.

Il n’y avait que les sorcières Elfes Noires qui pourraient utiliser à leur avantage ces secrets. Mais si tel était le cas Zaralkhar n’hésiterait pas à détruire l’armée Elfes Noirs qui avait combattu à ses côtés.

Du haut de son pilier de pouvoir, Zarlkhar se mit à sourire en regardant la fin de bataille.

Lors de la bataille il n’avait perdu que ses éclaireurs, les cavaliers maraudeurs. Le reste de son armée était encore pratiquement intact, et cela n’était pas vraiment le cas de son allier Elfe Noir. En cas de problème pour le contrôle des connaissances occultes des piliers de pouvoir, l’issue du combat ne ferait guère de doute…

 

Le Seigneur Gotreckrik, au sein de ses marteliers, a fait fuir les chevaucheurs de loups gobelins et contenu la charge d’un char du chaos et de chevaliers de Khorne.
Image IPB

Seigneur Drago Gotreckson « le dresseur », dirigeant les longues barbes, à éliminé d’un coup de sa hache runique une hydre druchii et amené le maître des runes Galbin sur un pilier de pouvoir disputé.

Thane Brogar Kazrikson à couru toute la partie pour rattraper un sorcier du chaos (sans succès).

Image IPB

Le maître ingénieur Logazor s’est distingué en stoppant la destruction de son artillerie par … un pégase (non mais franchement). Il a surtout réussi un magnifique tir de baliste, sur les chevaliers du chaos en touchant directement le sorcier qui les accompagnait, mais ce dernier refusa de rencontrer son destin en bloquant le trait sous son aisselle.

Le maître des runes Durgin prit d’assaut le centre ennemi avec les mineurs en déboulant dans leur dos, mais suite à un pilonnage magique et la transformation d’un des braves nains en horreur, il ne pût les empêcher de retourner dans les sous terrains protecteurs et fit donc le serment des tueurs.

Le maître des runes Dun et ses rangers se perdit dès le début de la bataille dans un labyrinthe de cristal et ne réussit à les en faire sortir que pour constater la défaite de l’alliance (encore une fois) ; pour se faire pardonner ses erreurs, il prit, lui aussi, la crête orange.

Les nains ne pouvant se débrouiller seuls (selon le gros lézard) le Seigneur Slaan dirigeant la Grande Alliance envoie des troupes soutenir les petits hommes : un prêtre mage slaan, des skinks, 3 stégadons, des salamandres ainsi qu’une coquatrice et un griffon
Image IPB

Les arquebusiers réussirent une partie magnifique. Leur plus magnifique tir fût contre la manticore druchii du centre en lui enlevant 1 seul point de vie. Gotreckrik les renvoya s’entraîner.

Les tueurs « le don de Kadrin » furent les nains du match. Ils commencèrent par éradiquer 10 chevaucheurs de loup, ils se préparèrent un gros steack de mammouth en un round et occirent un démon majeur du chaos.
Image IPB

La dernière Manticore encore debout achève le Maître des runes, rendant inoffensive l’enclume du destin
Image IPB

 

Le plan de bataille des Orques ou « Wala pourkoi on est resté là, Chef ! »
Image IPB


Image IPB
C’est le début de la bataille, les chevaucheurs orques sauvages sur sanglier sous les ordres de Gorfag sont au pied du pilier de pouvoir, en avant vers les bretonniens. Soudain la charge est lancée, et cette unité se rue vers les chevaliers et percute violemment 2 unités!
Image IPB
Non loin de là, Krougar le chef de guerre orque noir sur vouivre, charge un canon orgue nain.
Image IPB
Les gobs sur squigs ont du mal à avancer et n’arrivent pas au contact!

Affaiblis par le terrible sort lancé par l’Emissaire Noir, les forces Bretonniennes ne purent tenir les rangs. En plus un chamane gob leur avait lancé Gork s’en charge !!!
Image IPB
les bretonniens qui perdent 3 chevaliers préfèrent fuir la colère des Peaux-Vertes.
Image IPB
Pensant y voir le signal de la retraite, toutes les forces bretonniennes font demi-tour et quittent le champs de bataille, laissant la demoiselle du lac seule sur son pilier.
Image IPB
« Ben !! Ils sont passés où ?? »

C’est certainement cet exploit qui va déstabiliser les chevaucheurs de sanglier, qui passeront le reste du combat à se disputer, sous le regard médusé du seigneur orque noir sur vouivre!! « Cé moi qui est crié le plu for pour lé fèr fuir!! » non cé ta fote si on a plu person sur ki tapé!! » « cé moil’chef! » « non cé moi! »
Image IPB

Les forces vertes sont déstabilisées, ce géant ne sait pas où il doit aller …
Image IPB

Cela aurait pu paraitre intéressant, mais en fait n’ayant plus d’adversaire face aux orques, ils se sont un peu baladé, mais à droite les skavens avaient fait leur boulot et à gauche les chaoteux avaient enfoncé aussi les homme lézards !

A l’autre bout du champs de bataille, le mammouth de guerre s’élança contre une grosse unité de tueurs nains! Étant déjà blessé lors le la phase de tir précédente, il n’eut pas le temps de frapper, les tueurs se ruèrent dessus et le tuèrent d’un coup!!

Image IPB

Des elfes et des eldars, toujours pas contents

Une méga tempête de magie se prépare par chez nous (5000pts par joueurs, 6 joueurs par équipes !) et il me faut donc augmenter mes effectifs

Voici donc deux nouvelles unités d’arbalétriers, avec champion, musicien et boucliers
Image IPBImage IPB
En mode Tortue Ninja X)
Image IPB
Les boucliers proviennent de vieux lanciers de l’empire, la tête de lion colle bien à l’iconographie druchii je trouve, la manticore étant l’une des formes de Khaine ^^

Une baliste supplémentaire
Modèle V5, mais il manquait un artilleur, donc conversion maison
Image IPB

Et un bon gros Zoat pour Tempête de Magie !!
Image IPBImage IPB

Et une conversion de Sorcière Suprême pour l’occaz !
Image IPBImage IPB

Toutes ces figurines sont bien sûr en WiP, et je dois les terminer dans la semaine (je vais d’ailleurs me remettre à peindre dès que j’ai fini d’écrire ce message)
Mais je ne fais pas que du Battle en ce moment !
J’ai fini mon unité de 10 kabbalites, mais pas la peine de les montrer, ils sont comme les autres
Mais j’ai surtout bien avancé sur le Venom
La conversion date d’il y a près d’un an, mais j’ai presque fini de le peindre (me reste les gemmes sur les armes …)
Image IPB

Have Fun !

La tempête approche

Mes eldars noirs sont en pause forcée (entre le CdA GorkaMorka et la Tempête de magie qui approche, c’est pas facile d’être une fig de 40K …)

Outre mon CdA je peins aussi pour mon armée elfe noire, en vue d’un bataille légendaire (promis je fais un rapport de bataille ;) )début Aout.
Voici mon avancement depuis hier soir XD

Image IPB
2 unités de 10 arbalétriers dont musicien, décapés, remontés, re-sous-couchés en début de peinture
Image IPB
Les boucliers qu’ils auront (les seuls que j’ai en nombre suffisant …)

Attention, la figurine suivante risque d’attiser la jalousie de certains…
Vous serez prévenus :rolleyes:

Un Zoat !
Image IPBImage IPB
Cette figurine trainait dans mes boites depuis pas mal de temps, elle vient de recouvrer une seconde jeunesse grâce à Tempête de Magie ^^

En parlant de seconde jeunesse
Image IPBImage IPB
Manticore V5 offerte par Arkaal (Merci chef ! :wub: )
Et son nouveau propriétaire, le dynaste Arkaal
Image IPB
Je suis ouvert aux propositions pour pousser plus loin la conversion de dynaste (Arkaal, si tu as des doléances ;) )

Wala pour le moment, je dois aller à mon club aider à inventorier tout nos décors

La bataille des trois ponts de la fin des Temps de la mort mortelle

La bataille des trois ponts de la fin des Temps de la mort mortelle

Voici les photos de la partie qui, je l’espère, vous feront plaisir aux mirettes.

La table de départ, plus qu’à mettre les figs …

Déploiment caché, chacun se persuade qu’il a mis la plus grosse concentration de troupe de son côté

Gasp ! Ca en fait du monde quand même !

Combien de chevaliers au m² ? Une chose est sure, ça sent le crottin …

L’ultime Alliance des hommes, des elfes et des nains …

… contre … ben, les restes du vieux monde, visiblement ….

Les objectifs à capturer, en plus de ceux situés au milieu des ponts. L’entrée de service du royaume demoniaque de Zorglub Puduk, « Celui-dont-le-derrière-suinte-le-miel-et-le-pu » …

… Et Zgavarth, le champignon du chaos aux milles odeurs de pied.

le conseil obscur-mais-pas-trop-parce-que-les-rois-des-tombes-et-les hommes-lezards-sont-neutres déclenche les hostilités.

Un des géants gardiens des objectifs …

Ca bouge à l’est du village !

Un combat audacieux, épique, grandiose …

… mais bref.

Pendant ce temps, à l’est …

« Place, manant ! ou il t’en cuira ! »



« Ne tirez que lorsque vous verrez le vide de leurs orbites ! »

Le géant danse la rumba sans faire trop attention aux cloportes à ses pieds.

Victime d’une gastro-entérite fulgurante, la Bretonnie perd quelques précieux chevaliers. pris de flanc, leur sort est, en réalité, déjà scellé.

Des fantômes apparaissent devant le meilleur régiment de l’armée bretonnienne, paralysant son seigneur.« Barrez-vous, cons de mimes ! »

Mortecouille ! Les chevaliers entassés n’ont même plus de place pour s’aligner dans leur charge !

Effrayés par je ne sais quelle menace, sous l’oeil médusés des artilleurs de l’Empire, un tiers des chevaliers fuient comme des pucelles …

De retour vers l’ouest …

Sous le pouvoir maléfique de l’arche, les guerriers morts du désert, qui ne sont pas vraiment mort, et qui ne sont pas vraiment dans le désert non plus, résistent farouchement.

Mais dans le village …

Les nains forgent les runes pour la bataille.

Une grosse chauve-souris …

Qui fini écrasée par deux régiments.

Guerrilla urbaine elfe noir : Telles des anges noirs, ruse, vitesse, se déplacer comme une ombre et tirer de fins carreaux mortels …

Contre-guerrilla naine : arrêter de parler et frapper fort.

Un combat épique, une lutte fartrissi … farcitri … entre frères d’oreilles …



« Mais dis donc, c’est pas mon grimoire ça ! Ce sont les pages jaunes ! Ca explique pourquoi ma femme s’est changée en lapin quand je lui ai donné les coordonnées du coiffeurs … »

« Laissez-les moi ! Laissez-les moi !

Un officier Haut elfe donne des ordres au tank à vapeur, sans savoir que ce n’est plus qu’une boîte de conserve depuis un bout de temps …

Victoire ! Le village est sauvé !

Le bien et la justice ont triomphé dans la cité, les nains peuvent se détendrent en achevant les ennemis blessés.

De retour vers l’est, la situation est moins rose …

L’armée Bretonnienne en est réduit à comblé un trou béant dans leur front avec les fonds de tiroir …« En avant ! »

« En arrière ! »

Les lanciers imperiaux sont moins couards et tente de repousser un gros … truc.

Le champs est libre pour les morts vivants, qui foncent vers l’objectif …

Affrontant les défenses humaines …

Et le repoussant jusque dans la forêt.

Tandis que l’armée bretonnienne se résume à quelques hommes et une femme qui pic-niquent dans la forêt …

Et que des chasseurs de l’Empire se livrent à une dernière chasse dans la forêt …

Quelques gueux, sentant le vent tourner, s’en vont piller quelques tombes pour ne pas rentrer chez eux les mains vides.

Sortis tout droit d’un mauvais épisode de Scoubidou, des fantômes hantent désormais le chant de bataille. « houh ! houh ! »

Près de la porte maléfique, les morts se lèvent …

Et les vampires continuent le massacre.

« Ah Ah Ah ! pauvre mortel ! Je me nourris des cendres de la destruction depuis plus de mille ans, j’ai bu le sang de centaines milliers des tiens par la seul noirceur de mon âme, et tu veux me vaincre avec … ce coton tige ? » »

« Tremblez chevaliers, car voici venu la fin des temps. Le Graal noir versera le sang impur sur vos corps meurtris, et quand le soleil se …
_Excusez-nous, vous pouvez répeter ? On n’entend pas très bien à cause du vent et tout ça …
_Je disais : »Tremblez chevalier, car »… Oh, et puis zut !.. En garde ! »

La porte de Zorglub est entre les mains des nécromanciens. Il n’y a plus d’espoir (d’autant qu’ils détiennent trois autres objectifs en plus de celui là…).

Pour rétablir un peu de justice dans ce monde de brutes infâmes, c’est ma Grande sorcière qui à fait flancher le flanc bretonnien, car, grâce à son horreur noire d’Arnizipal (merci le pouvoir irrésistible !), elle a affaibli et mis en déroute les 2 plus gros pavés de chevaliers, elle a ensuite attaqué l’unité du général bretonnien avec un superbe vent de lame qui a réduit ses effectifs avant de se faire charger par des vampires, enfin, elle a infligé de lourdes pertes (encore grâce à l’horreur noire) aux Lion Blancs qui tenaient la porte de Zurglub, leur faisant ainsi perdre le contrôle de l’objectif pour l’offrir sur un plateau aux quelques zombies qui trainaient là.

Je précise aussi que je me suis farcis les 2 dragons en face (c’est moi qui ai pris dans la gueule et c’est moi qui ai fait perdre le plus de pv, même si je ne les ai pas achevés), et j’ai (re)tenu la grosse menace au centre, ce qui fait que mes alliés étaient libres sur les flancs, mon général se sacrifiant pour détourner l’attention des nains tandis que mes troupes tuaient tous personnages Hauts Elfes s’approchant !

Notez aussi que ma garde noire a nettoyé un flanc près d’un objo, poussant la percée jusque dans la zone de déploiement adverse, avant de punir les vils faquins pilleurs de tombes

En tout cas je me suis fait le plein d’esclaves moi ! Wink

En tout cas bravo à tous c’était vraiment sympa comme partie, dominée par le Bien pendant un moment, mais la contre-attaque fut rude !