[De Flammes et de Crocs] Chapitre 2

Alors que l’enquête piétine, des émeutes éclatent sur Rutilia et les Black Templars doivent se frayer un chemin parmi la foule des manifestants. Croyant en la rédemption de la horde vociférante, Vinces charge son Bolter Lourd de munitions non-létales afin de neutraliser les fauteurs de troubles. Il s’avère que cette démonstration d’incivilités était un piège tendu par Artaxerxés pour se venger de l’humiliation causée par le spécialiste en arme lourde.

Xenophon, le sniper de l’Alpha Legion prend position. Sa mission est claire : éliminer l’artilleur Vinces, cause de la blessure du Seeker Déiocès et de l’infamante défaite d’Artaxerxès
Tandis que les agitateurs encouragent les manifestants, l’Alpha Legion avance discrètement
Vinces neutralise le premier fauteur de troubles à coup de flash ball. L’interrogatoire du casseur sera source de précieuses informations
Alors qu’il tente de maintenir l’ordre dans les rues, Bagomedes est agressé par un Legionnaire sortant de l’ombre
Frère Arnolf vole au secours de Bagomedes, mais le lâche Artaxerxès s’enfuit
Il ne pourra pas échapper longtemps à la fureur d’Arnolf qui le rattrape et lui fait mordre la poussière. Blessé et humilié, Artaxerxès se retire, sonnant la retraite de l’Alpha Legion
Agravain tente d’interpeler pacifiquement l’un des rebelles, à coups de bolter, mais ce dernier ne se rend pas de son propre chef
Alors que le Croisé s’approche, l’agitateur lui tire dessus et érafle même son armure. Perdant patience, Agravain l’écrase d’un coup de marteau.
Un autre leader des manifestants est interpelé, tombé inconscient sous les rafales de Flash Ball
Débarrassé du révolutionnaire intempestif, Agravain envisage de s’occuper du légionnaire qui semble quelque peu perdu depuis la disparition de son supérieur …
Arnolf entend le tir du sniper alors que Vinces s’effondre. Il court vers la tour où s’est retranché le traître, mais le temps d’y arriver, ce dernier avait déjà disparu

Bien que blessé, Vinces ne subit aucune séquelle et est rapidement sur pied.
Deux des révoltés ont été appréhender grâce aux munitions non-létales de Vinces et vont pourvoir être interrogés.
L’implication de l’Alpha Legion ne fait plus aucun doute et ses agissements semblent pour le moins obscurs.
L’ennemi a désormais un nom : Artaxerxès, et ce dernier supporte très mal la défaite.

 

Les Black Templars découvrent de plus en plus d’informations sur l’Alpha Legion et tentent de recoller les morceaux entre ceux-ci et la disparition de l’Inquisiteur Thorismond …

L’Alpha Legion a été une nouvelle fois repoussée, mais la vengeance de ses membres risque d’être terrible !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s