[Calendrier de l’Avent] 24

Et voilà ! Dernier petit volet du Calendrier de l’Avent LudoGeek !
Et que dire à la veille de Noël ? Ben j’ai craqué

Y’a quelques cadeaux pour mes proches, mais soyons honnêtes, c’est surtout pour moi ^^

mde

  • Roll for the Galaxy : Ambition
  • Pandemic : Le Règne de Cthulhu
  • Deep Seau Adventure
  • Sigmarite Mausoleum
  • Azul
  • Terraforming Mars (+ plateaux + Venus Next)
  • Clank !
  • La route des vignes
  • Encore !

 

Publicités

[Calendrier de l’Avent] 23

Mignon petit Dino
Dino_Dimitri

Dessiné par le copain Kami et sculpté par Mohand, la petite peluche a atterri par mégarde entre les pattes de Dimitri

Les peluches étaient des figurines exclusives offertes lors du Kickstarter de Burn Out

Dimitri  voulu peindre une des peluches, comme je me réserve le cochon, son choix s’est porté sur le dino
Dimitri, je l’ai rencontré chez Philibert, lors d’une soirée Figurines où il animait une séance de peinture. J’ai découvert que je suivais déjà son travail depuis quelques années, puisque Dimitri est en réalité l’auteur derrière le blog et la boutique MiniSocles !

IMG_9214
Dimitri, c’est le génie des fondus
IMG_9215

Même sur une si petite figurine, avec si peu de détails, le dégradé est velouté

IMG_9216

J’avoue qu’un marqueur de jeu aussi lisse, je l’aurais sûrement bâclé

IMG_9217

J’aime beaucoup ce vert profond

IMG_9218

Le violet des écailles contraste très bien avec le vert

IMG_9219

Il a quand même fallu que j’insiste pour qu’il fasse le socle !

IMG_9220

C’te feignasse qui se serait contenté d’un socle tout noir !

IMG_9221

Et les petits yeux jaunes viennent bien compléter le schéma de couleurs

Dimitri fait partie de ces superbes rencontres que j’ai eu la chance de faire dans le milieu. Non content d’être un peintre talentueux, il est aussi un gars extrêmement sympa ! Un chic type que je prend toujours plaisir à voir
J’espère qu’on continuera à se voir régulièrement pour peindre et jouer aux petites figurines (je ne perds pas espoir :p )

 

 

[Calendrier de l’Avent] 22

22 jeux pris au hasard dans ma ludothèque et pourquoi je les aime

 

Dungeon Fighter

Jeu de Dungeon Crawler coopératif où il va falloir lancer votre dé avec adresse pour atteindre la cible. Les équipements, salles et monstres peuvent donner des contraintes supplémentaires sur le lancé de dé.

The Island

Gros jeu de traître et d’opportuniste où il faut sauver ses aventuriers les plus rentables en s’acharnant sur ceux des autres joueurs à coup de requin, baleine et kraken.

Kingsburg

Gérer un royaume en quelques lancés de dés, influencer les personnages les plus opportuns au bon moment afin de construire la plus belle ville et s’attirer les faveurs du Roi !

Complot

Jeu à rôles secrets où les joueurs peuvent bluffer en accomplissant les actions de n’importe quel rôle. Il ne faut pas se faire démasquer.

Black Fleet

Jeu de piraterie où les joueurs gèrent à la fois leur navire marchand et leur navire pirate. La gestion simultanée des ressources et du combat est très intéressant ! Puis les petits bateaux avec emplacement pour kubenbois sont trop classes !

DC Deck Building

Le Deck Building tiré de l’univers DC et basé sur le moteur Cerberus System de Cryptozoïc est peut être bien mon jeu de deck building préféré ! Et pas seulement parce qu’il y a Batman dedans ! Le Cerberus System est vraiment bon, et il y a plein d’univers utilisés, les jeux étant tous compatibles

Neuroshima Hex

Programmation et combo de tuiles hexagonales sont les secret de ce jeu d’affrontement tactique.

Imagine

Faire deviner des mots en n’utilisant que des logos imprimés sur des cartes transparentes ? Oui, et en plus de les combiner, on peut les animer ! Le matériel est super inventif et sert aussi bien à jouer qu’en support de cours 😉

Roll for the Galaxy

Lancez les dés, étendez votre empire galactique, améliorez vos ressources et développez vos technologies afin de lancer encore plus de dés !

Babylone

Petit jeu abstrait pour deux joueurs ultra simple où le but est de forcer l’ennemi à ne plus pouvoir jouer.

Chaos Marauder

Jeu de cartes inspiré de l’univers de Warhammer au look délicieusement rétro. Si la stratégie est assez limitée, l’humour est bel et bien présent !

Chimères

Créez vos propres créatures chimériques au moyen de tuiles en 3 parties (tête, corps, queue) et remportez les concours thématiques de chaque saison pour satisfaire le roi !

Looping Chewie

Version Star Wars du célèbre Loppin’Louie : Que dire de plus ? Chewbacca.

Kingdom Builder

Jeu ultrasimple de pose de kubenbois. Peu d’actions possibles et donc efficacité maximales de chaque pose pour remplir des objectifs variés. Par contre, la traduction en français est une horreur !

Ice Cool

Jeu de pichenettes qui a l’intelligence d’être asymétrique : passez dans toutes les salles pour choper les poissons ou rattrapez les pingouins voleurs à coups de pichenottes acérées !

Ascension

Très bon jeu de Deck Building où il faudra jongler entre deux ressources pour marquer le plus de points de victoire. Les illustrations façon carte à gratter donne un genre visuel assez particulier au jeu. Je trouve par contre que le jeu s’est perdu dans ses trop nombreuses extensions. Les Âmes Déchainées et les Héros Immortels sont mes préférés

Dr Shark

Un jeu tactile comme il en existe peu ! Le but va être de récupérer des pièces de puzzle en aveugle dans un sac, le tout en temps limité. Plus vous complétez de puzzle, plus vous marquez de points ! Les pièces des puzzles, en plus de leurs formes, ont aussi des textures différentes afin de les reconnaitre au toucher

Dixit

Raconter des histoires à partir d’images ? C’est mon boulot ça, non ? J’adore Dixit, en plus d’être un super jeu jouale en famille (régulièrement 3 générations autour de la table) c’est aussi un super support pour les différents cours et ateliers que je mène. Outil pédagogique et jeu !

Suspend

Jeu d’adresse et d’équilibre suspendu qui offre de belles constructions et formes

Seasons

Jeu de combo de cartes activées par des dés : les dés apportent des ressources, les ressources permettent d’acheter des cartes, les cartes améliorent les ressources et les dés !Ma carte préférée ? Le Dé de la Malice !

Quantum

Des vaisseaux quantiques qui peuvent changer de (face) rôle au cours de leur activation ? C’est possible si vos vaisseaux sont des dés ! Partez à la conquête des planètes et développez vos technologies afin de triompher de vos adversaires !

Super Rhino

Jeu d’équilibre où il faut poser des murs pour construire une tour la plus haute possible ! A vous de mettre vos adversaires en difficulté en les forçant à déplacer Super Rhino ! J’adore le matériel à la fois tout simple et de très bonne qualité : cartes épaisses et pré-pliées, liserés argentés, jeton en bois …

[Calendrier de l’Avent] 21

A quelques jours de Noël, rappelez-vous que si vous n’avez pas été sage, non seulement Santa Klaus ne viendra pas vous offrir de cadeaux, mais en plus, il risque de vous envoyer Krampus pour manger tous vos chocolats !

BébéKrampusGIF

Bébé Krampus, s’il semble mignon, rappelez-vous qu’il viendra manger vos chocolat et vous laissera de petites crottes dans vos chaussons !

Krampus est l’édition limitée de Noël 2017 de Happy Games Factory. Proposant un mode Eden Legends, où un joueur incarne Krampus, de sa plus petite version jusqu’à son apogée, contre 4 autres joueurs, cette boîte contient 3 figurines qui sont aussi jouables sous forme de faction pour Eden Classique : Bébé Krampus, Grand Krampus et Krampus Cauchemardesque.
J’ai créé les profils et règles de Legends en collaboration avec Minus
Les profils sont respectivement inspirés du Varan, du Grand Profond et du Bayakoye, mais avec quelques subtilités leur permettant d’être joués ensembles. Enfin, il disposent tous trois d’une nouvelle capacité spéciale : Créature Mythique. Cette capacité vous oblige à monter votre bande en n’utilisant que des combattant doté de cette capacité. Pour le moment, seul les trois Krampus possèdent cette capacité, et font pile poil 100 points à eux trois, mais à l’avenir, peut être qu’il y en aura d’autres :p

IMG_9205IMG_9206IMG_9207IMG_9208IMG_9209IMG_9210IMG_9211IMG_9212IMG_9213

[Calendrier de l’Avent] 20

Pour le volet numéro 20, parlons d’un jeu à boire !

A la vôtre !

A la vôtre ! est un jeu pour 2 à 12 joueurs édité chez Edge et sorti en début d’année. Le matériel est original, et vous connaissez peut-être déjà mon goût pour le matériel exotique, et de bonne facture, les illustrations sont belles et funs.

Dans ce jeu, les joueurs vont s’affronter à coup de gobelets empoisonnés.
A son tour, un joueur doit réaliser deux actions parmi les suivantes :

  • Regarder le contenu de son verre
  • Verser dans un verre (du vin, du poison ou de l’antidote)
  • Echanger son verre avec celui d’un autre joueur
  • Faire tourner tous les verres

Au début de son tour, au lieu d’effectuer ces actions, un joueur peut porter un toast, dans ce cas, tous les joueurs peuvent effectuer une (et une seule) dernière action, lui y compris, avant de trinquer. Chacun révèle alors ce qui se trouve dans son propre verre, compte les poisons et les antidotes. S’il y a plus d’antidotes que de poisons, tout va bien ! S’il y a plus de poisons, le joueur est éliminé de la manche. On compte ensuite nos points de victoire avec les gouttes de vin restantes.

Chaque joueur va se voir attribuer un personnage avec un pouvoir influant sur la mécanique de jeu : certains ont des super poison ou super antidote, d’autres peuvent faire des actions spéciales, comme regarder le verre d’un autre joueur, d’autres cumulent des actions, etc …. En plus de cela, chaque joueur représente une maison, et reçoit secrètement une carte cible, une maison adverse, c’est le joueur qu’il doit éliminer au cours de la manche, façon Game of Thrones.

Le jeu à 2 ou 3 joueurs

Bien que le jeu soit prévu pour jouer à beaucoup, il possède aussi un mode spécial pour 2 ou 3 joueurs. Au lieu d’avoir chacun un gobelet, tous les gobelets sont alignés. On joue de la même façon, sauf qu’au moment de trinquer, on choisit le gobelet dans lequel on va boire

Le jeu à 7 ou plus
Il y a 6 gobelets dans la boîte alors que le nombre maximum de joueur annoncé est 12 ! Mensonge ? Nenni !
A plus de 6 joueurs, on va créer des couples : un noble et un goûteur. Les actions possibles sont divisées entre les deux rôles ( seul le goûteur peut regarder le verre par exemple). Mais attention, car certains goûteurs pourraient être des traîtres !

[Calendrier de l’Avent] 19

Cela fait donc 19 ans que je suis tombé dans l’univers de la figurine

Bon, j’étais déjà bien parti avant ça : aussi loin que j’arrive à me rappeler , j’étais passionné de petits bonshommes. Je me souviens avoir été fasciné par les jouets Kinder Surprise tirés du dessin animé Pocahontas : la finesse n’avait rien à voir avec les animaux grossiers du reste de leurs jouets …

J’avais entre 7 et 10 ans et j’étais fasciné par ces figurines. Le 8 était mon favoris

Sortis à peu près à la même époque, ça n’a rien à voir …

Plus tard, je me suis mis à collectionner les figurines Micromachine, notamment les Star Wars

Je raconte déjà ma découverte de la figurine avec GW et mes premières années dans le hobby -> J’avais 11 ans lorsque j’ai découvert GW

Résumé des épisodes précédents :

  •  1998, découverte du Hobby et Warhammer V5, où je me met à collectionner les elfes noirs
  • 2002, début de Warhammer 40000, Chaos, Death Guard
  • 2003, Confrontation, Alchimistes de Dirz

Puis une grosse pause de 2005 à 2007, je continue à peindre, mais ne trouve pas de joueurs, notamment parce que la seule boutique du coin me dit qu’il n’y a aucun club dans la ville …
Ce que je découvre être faux en 2008 ! Une asso de jeux, pratiquant aussi bien le jeu de plateau (miam !), le jeu de rôle (re-miam ! ) et les jeux de figurines (miam miam ! )
Je me suis doc relancé dans Warhammer, remettant à niveau mon armée d’Elfes Noirs, passant à la V8 peu de temps après, puis du 40K, passage forcé par une étape de ravalement de façade pour ma Death Guard. Bref, l’AAJH est devenu mon QG pendant un paquet d’années !


La profusion de jeux et de profils au coeur de cette asso m’a permis de découvrir pleins de jeux et d’ouvrir mes horizons.
Je suis arrivé dans l’asso alors que je cherchais des joueurs pour Helldorado, un jeu dont je suis devenu fan immédiatement !
J’y ai rencontré quelques « anciens » ayant grandi avec GW et 40K V2, j’ai découvert les trésors que sont Necromunda et Gorkamorka (pour lesquels j’ai de quoi jouer désormais ^^ )
J’ai aussi pu essayer des jeux tels que Warmachine (V1), Eden, Alkemy, Dystopian War, Blood Bowl, Saga, Dreadfleet …
J’ai aussi fabriqué beaucoup de décors à cette époque, c’était très fun et surtout plaisant, d’avoir autant de place pour se permettre quelques folies …
J’ai aussi beaucoup joué aux JDR : Anima, D&D, Cadwallon, Shadowrun, Vampire, Cthulhu, Cyberpunk, Warhammer, et j’en passe !

Quelques anecdotes sur ces années fastes du jeu de figurines :

  • En 2010, je découvre Eden, un petit jeu d’escarmouche Post-Apo, sous l’impulsion de Nico, grand connaisseur devant l’éternel 😉 Je ne me doutais pas alors que ce jeu deviendrait mon je préféré ^^
  • J’ai apprécié Warmachine lorsque je l’ai testé, un des membre de l’asso m’a offert « de quoi commencer à jouer pour un euro symbolique » soit le starter métal des Everblight + 2 Harriers + Tagrosh … Malheureusement, ce membre a du quitter Angoulême peu de temps après et le jeu n’a pas pris dans l’asso, jusqu’à la sortie de la MK2 et de Victoria Games
  • Dystopian War a été un coup de cœur aussi, toujours motivé par Nico. Le jeu est bien touffu est compliqué, mais tellement plaisant à jouer ! Je me suis peint un début de flotte Kingdom of Britania, et j’ai tout un stock en attente (presque toutes les références de la faction)
  • Steve a intronisé un évènement particulier dans cette asso : se réunir a plusieurs pour passer une nuit blanche de peinture pour peindre un projet commun. Tout a commencé avec un tournoi par équipe de 40K, on s’est retrouvé la veille au club pour peaufiner la peinture et préparer le covoiturage. Steve arrive et nous demande un coup de main pour « finir de peindre [son] armée ». Je crois que dans la nuit, on a peint, à plus ou moins 10 personnes, une trentaine de Boyz, 3 véhicules, 10 motos et un Squiggoth. Certaines des motos n’étaient même pas montées au début de la soirée !!!
    Depuis, on appelle ça faire « une Steve » !

Au final, je suis resté 8 ans dans cette asso, en suis devenu le président pendant 4 ans, elle a une grande place dans mon petit cœur de joueur et figuriniste. J’y ai énormément peint, joué et fabriqué des décors, on y a eu des discussions jusqu’à l’aube, c’était mon deuxième chez moi.

Je souhaite à tout le monde de trouver une asso aussi riche et intéressante, c’est pour moi le meilleur endroit pour laisser votre passion se développer au contact d’autres passionnés !

[Calendrier de l’Avent] 18

La fin de l’année approche, on commence à réfléchir à son bilan. Cette année, j’ai eu la chance de rencontrer de grands peintres de figurines et de peindre en leur compagnie. Peu avares en astuces et conseils, leur aide m’a vraiment beaucoup aidé et j’ai la sensation que ma peinture a fait un bond en avant cette année ! Mais, alors que je continue de vouloir améliorer la qualité de ma peinture, ces rencontres, les discussions, les échanges, m’ont fait me poser d’autres questions, notamment celle du temps passé à la peinture d’une pièce, de la « rentabilité » et de l’efficacité.
Je tiens à remercier les grands peintres et les copains qui m’ont accompagnés dans  cette année de peinture : Mohand, Sylvain, Dimitri, Vincent, Kenny, Tom, Jyrio …

cof

Ces 4 figurines, issue de l’équipe Union de Guild Ball, ont toutes été peintes dans le cadre de ce défi.

Je me suis donc lancé un défi récemment : peindre une figurine en moins de 3h, en appliquant tout ce que j’ai appris, et ne faisant les métaux en NMM en plus (Non Metalic Metal). Ce défi a plusieurs objectifs : apprendre à hiérarchiser les étapes de peinture, viser l’efficacité, finir de peindre des trucs qui traînent depuis un petit moment, et, surtout, appréhender les techniques complexes en se forçant à les répéter de manière rapide.

cof

Mist : 2h30

cof

Decimate : 3h

cof

Blackheart : 3h

cof

Rage : 2h

Ce défi est très appréciable, je vais le continuer. Certaines pièces, comme Rage, m’ont pris beaucoup moins de temps que ce que j’attendais. Mon NMM s’affine, j’apprends à le poser de manière efficace
A voir si j’arrive à m’en faire au moins un par semaine 😉

[Calendrier de l’Avent] 17

Clank !

Pour 2 à 4 joueurs, édité par Renegade

Autre jeu qui finira sous le sapin, j’ai pu tester Clank ! avant de me décider finalement, grâce à Thomas 😉

Clank !  est un jeu de deck building, genre que j’adore, et de dungeon crawling, et de stop ou encore aussi !

Il faut bien avouer qu’à la mise en place, ça semble touffu : pions objets sur des cases, meeple à déplacer d’une zone à l’autre, échelle de rage du dragon, différents paquets de cartes pour le deckbuilding, zone de clank, sachet de kubenbois, pistes de PV etc ….

Mais en fait le jeu se déroule très bien, est fluide et bien prenant. Il faut gérer les différentes « ressources » certains positives et d’autres négatives.

Le but est de s’enfoncer dans les profondeurs d’un donjon où sommeille un dragon, d’y dérober le plus de richesses possible et de ressortir avant d’éveiller la fureur dudit dragon.

Chaque joueur possède un deck identique au départ, qu’il va devoir améliorer au fil de la partie pour optimiser les 4 ressources générées par ses cartes :

Losange Bleu : Compétence, Carré Jaune : Mouvement, Rond Rouge : Combat. Émeraude en haut à gauche : points de victoire, Triangle bleu en bas à gauche : coût d’achat (en points de compétence)

– Les points de compétence permettent d’acheter de nouvelles cartes
– Les points de mouvement permettent de se déplacer de salle en salle
– Les points de combat occasionnent des dommages aux monstres
– Les Clank ! obligent le joueur à poser un de ses cubes dans la zone de danger, qui sera par la suite vidée dans le sac du dragon.

Le Clank ! est donc une ressource négative qu’il va falloir apprendre à gérer, car plus vous produisez de Clank !, plus vous avez de chance de vous faire croquer par le dragon !

Les objets que les joueurs trouvent au fil de leur aventure rapportent des points de victoire, les plus puissants sont des artefacts, d’une valeur de 7 à 30 ! Cependant, un joueur de ne peut porter qu’un seul artefact (ou alors acheter un sac pour en porter un de plus)

Dès qu’un joueur sort du donjon, il ne pourra plus participer au pillage, mais va lancer un compte à rebours pour les autres voleurs, augmentant au passage la fureur du dragon !

Un des nombreux monstres à affronter. Les symboles de combat représentent le nombre de combat à obtenir pour vaincre la créature

 

J’ai passé un super moment, le jeu est vraiment bon, permet pas mal de rebondissement, d’optimisation et de coups en traître ! Il manque peut être un peu de cartes à jouer directement contre les autres joueurs, mais je n’ai pas encore fais le tour de toutes les cartes disponibles !

 

[Calendrier de l’Avent] 16

Noël se rapproche à grands pas !

J’ai craqué et je me suis procuré un Citadel Painting Handle

Comme à son habitude, GW sort du matériel de modélisme 20 ans après tout le monde en criant à la nouveauté.
Des poignées de peintures, il en existe plein, il y a même eu des KS pour ça
Mais il faut bien avouer que ce que nous propose là GW est petit simple et très pratique, beaucoup plus que la plupart des poignées qu’on peut trouver sur le marché. Et pour une fois, GW pratique des prix plus que raisonnable : 6.50€, en dehors du bouchon en liège, ca reste la poignée la plus abordable qui existe !

cof

Très facile d’utilisation, l’étau à ressort permet d’insérer facilement toute sorte de socle

Bien que légèrement lesté, il reste très léger et sa base large donne une bonne stabilité à la figurine. L’étau adaptatif peut d’accueillir tout type de socles, du 25mm rond au 40mm, mais pas plus malheureusement (oui, j’ai des figs avec socles de 50mm en cours de peinture, et elles sont galère à tenir en main ! )
On peut même mettre des socles carrés dessus, ce qui est pour le moins ironique vue que GW s’est débarrassé de tous ses socles carrés …

cof

L’étau et le poignée sont dissociables, et ça c’est bien !

J’ai été très étonné en constatant que les deux parties étaient séparées l’une de l’autre. Et mon esprit a vite pensé à un truc un peu capillotracté. Il fallait que j’eessaye !

cof

Oui, c’est bel et bien une vis photo !

Le diamètre de la vis me semblait profondément commun, j’ai donc essayé d’adapter mon matériel photo dessus, et oui, ça marche !
Je me demande pourquoi GW a décidé de fabriquer cet objet avec une vis photo, qui est un diamètre assez particulier (notamment pour vendre du matériel photo et qu’on ne puisse pas utiliser n’importe quoi …)
En tout cas, c’est très pratique à mes yeux, et justifiera sans doute l’achat de quelques poignées supplémentaires

mde

Je suis donc très satisfait de ce produit qui tient ses promesses :
– Prise en main agréable et bonne tenue
– Léger poids, plutôt agréable (au même titre qu’un jeton de poker je dirais )
– Étau adaptable et simple d’utilisation
– Prix raisonnable

La vis est un petit bonus non négligeable 😉

[Calendrier de l’Avent] 15

Charterstone


Hier soir, nous avons enfin commencé notre aventure Charterstone avec Thomas et Kenny

Charterstone est un jeu issu d’un kickstarter qui a connu son heure de gloire au dernier salon d’Essen et qui vient tout juste de sortir en boutiques.
C’est très difficile de parler du jeu, car beaucoup de secrets l’entourent, nécessaires au bon déroulement du système Legacy

Un système Legacy, c’est quoi ?

Les autocollants sont sur les cartes, lorsqu’on construit ce qui se trouve sur la carte, on colle l’autocollant sur le plateau !

C’est un système, qu’on pourrait appeler campagne, dans lequel votre façon de jouer aura une influence directe sur le matériel de jeu. Les parties sont ainsi connectées les unes aux autres, chaque victoire ou défaire ayant ses conséquences.
Les modifications matérielles sont très variées.

Dans Charterstone, le jeu sera directement modifié par les actions des joueurs : construire un bâtiment permet de placer un autocollant dudit bâtiment sur une case du plateau, le gain de nouvelle cartes s’accompagnent de nouvelles règles qui s’ajoutent ou remplacent les règles existante.
Ainsi, le mode Legacy modifie aussi bien le plateau que le livret de règles lui-même !

Le jeu est annoncé pour être joué en 12 parties Legacy, durant lesquelles vous allez construire et optimiser le village, avant de devenir un jeu de gestion plus classique, rejouable à l’infini puisque la part Legacy sera terminée, dont les actions et l’optimisation dépend des décisions des joueurs lors des parties précédentes.

La première partie est par contre compliquée à mettre en place, la faute à une règles pas toujours très clair sur ce qu’on a le droit de lire ou non. Une vidéo, en anglais, est disponible sur le site de l’éditeur pour accompagner les joueurs lors de leur première partie (elle est très bien faite et ne spoile rien !)


Une fois la mise en place effectuée, le jeu se déroule tout naturellement, on pioche les cartes demandées (scénarisées) on applique les effets, on colle (ou non) l’autocollant dans le livret de règles ou directement sur le plateau.

 

Il y a beaucoup de matériel dans la boîte, réparti dans de petites boîtes opaques, pour ne pas gâcher la surprise aux joueurs. Le jeu vous indiquera lui-même quand ouvrir quoi 😉

La règle elle-même est très simple : à son tour, un joueur peut poser un de ses ouvriers sur une case du plateau pour en réaliser l’effet, si un ouvrier se trouve déjà sur cette case, il retourne dans la réserve de son propriétaire. Si un joueur a déjà tous ses ouvriers sur le plateau, son tour consiste à les récupérer, tous.
Ainsi, les joueurs vont accumuler des ressources et de l’argent, envoyer des cadeaux au Roi Eternel, construire des bâtiments, recruter des adjoints etc …

cof

Notre début de partie, à la découverte des règles !

Je suis sous le charme !
Le jeu en lui-même possède une mécanique très simple de pose d’ouvriers, les règles s’étoffent de partie en partie, et même au cours des parties, la surprise liée aux conséquences de nos actions est très ludique, on ouvre des caisses en se demandant sur quoi on va tomber !
Il ne faut ps avoir peur de passer du temps la tête dans le livre de règles ou à lire des cartes, surtout au début, puisque le jeu se modifie en direct !

Pour moi c’est un coup de coeur, et j’ai un bon groupe de joueurs avec qui résoudre le Legacy 😉