L’heure du Bilan – 2015 – Les jeux de rôles

Cette année, j’avais décidé de redonner un peu plus de place aux JdR

Voici les parties que j’ai joué, et les campagnes sur lesquelles j’officie

Anima

J’aime beaucoup mon personnage, qui ressemble tout à fait à l’idée que je m’en faisais. Il est parfois assez difficile à jouer, notamment aux niveau des intentions et de son intégration au groupe, mais nous avons un bon MJ qui arrive à éveiller son intérêt quand il menace de quitter le groupe, notamment parce qu’un PNJ, celui qui nous donne les missions, est au courant de pas mal de choses sur mon personnage, choses qu’il n’a confié à personne, pas même aux autres membres du groupe. Du coup, au fil de mes altercation avec lui, les autres joueurs en ont déduit que je ne les suivais pas par plaisir mais que ce PNJ me faisait chanter en m’obligeant à les accompagner … Le côté manga ne se ressent pas dans le jeu en dehors des illustrations.

 

Les Ombres d’Esteren

Un je de rôle au contexte intéressant et à l’univers très inspirant. J’ai décidé de jouer un Magientiste, une sorte de savant fou arcane punk. Mais le système de Magience est extrêmement limité dans les faits : peu d’objets de magience, beaucoup de compétences qui servent à l’extraction du flux (l’énergie de la magience) mais peu quant à son utilisation. Bref, j’espérais faire un personnage bricoleur/boite à outil, en fait il est ultra-spécialisé … En outre, bien que le jeu encourage à jouer des bandes hétéroclites, les intrigues des scénarios ont tendance à toujours pointer du doigt la magience, à créer une défiance … Difficile de jouer un magientiste quand tout le monde vous en veut, d’autant plus que les seuls autres magientistes qu’on croise (et donc que la population connaît) sont soit fous, soit corrompus … Bref, mon personnage a fini par quitter le groupe par « conflit d’intérêt » après avoir failli finir cramé suite aux accusations d’un apprenti druide, compagnon de voyage … Nous avons cependant continué la campagne, moi avec un personnage qui s’intègre mieux dans le décors …

 

Warhammer JdR

J’ai créé un perso pour une bande de bras cassés, nous n’avons pas encore commencé la campagne …

 

La Légende des cinq anneaux

Ayant joué, il y a 10 ans, assidument au jeu de cartes, j’ai tout de suite répondu par l’affirmative lorsqu’on m’a proposé une campagne L5R ! Evidemment, comme dans le JCC, j’ai décidé de jouer un Crabe. Notre groupe comporte un Dragon, une Licorne et une Grue, dont je suis à la fois le rival et le meilleur ami, ce qui donne des parties très drôle, on met l’ambiance juste à nous deux
Nous venons de clôturer le premier arc, en trois sessions, qui consistait en un tournoi afin d’obtenir le titre de samouraï. Les épreuves, organisées par le clan Grue, ne sont pas du tout taillées pour un Crabe, et j’ai galéré à obtenir mon dernier point … Je me suis notamment senti bien démuni en apprenant que, lors du tournoi, les combats prenaient fin à la première touche, tandis que mon personnage était basé sur un système de « tu frappe, je sens rien, je riposte et tu meurs »
Heureusement, des bandits sont intervenus lors d’une épreuve, et j’ai pu démontré ma puissance à mon groupe qui a soudain cessé de se foutre de moi (je venais de finir dernier à l’épreuve des héraldiques …) Alors que ces derniers se dépêtraient difficilement à 2 contre 1, j’ai tué sur le coup 2 bandits et leur chef, un samouraï renégat en armure …

 

L’Appel de Cthulhu

Un ami me parlait d’une grande campagne d’envergure (multi-tables, évidence board etc ….) qu’il voulait lancer, depuis deux que j’attendais et ça démarre enfin ! Nous jouons donc la campagne des Masque de Nyarlathothep, avec le système de jeu de Savage World, beaucoup plus simple et instinctif que celui de AdC. Je joue donc l’assistant d’un professeur universitaire (c’est bien, ça me change du boulot -_- ) qui est au coeur d’une intrigue mystico-bizarre.

 

Cadwallon

Je masteurise actuellement sur Cadwallon avec un système trèèèèèès modifié. J’aime beaucoup cet univers, et même si le jeu est bordélique (et ne parlons même pas du livre …) je suis très content de continuer à le faire vivre. Le contexte est beaucoup plus sombre et pourri que l’original : toutes les ligues sont des pastiches de ce qu’elles étaient, corrompues jusqu’à l’os et exerçant une forme de lobbying auprès du Duc afin d’empêcher la création de nouvelles ligues, elles peuvent donc se partager le gâteau et ériger leurs propres lois … Les joueurs sont recrutés, avec une quinzaine d’autres aspirants aventuriers par un capitaine de la milice décoré et reconnu pour sa valeur et son honnêteté. Au vu de ses états de services, le Duc lui accorde le privilège de fonder une nouvelle ligue. Ce que les actuelles n’apprécient guère …

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s