[CdA] Terres du Sud – 14

Image IPB
Ne pas regarder la selle, comme c’est des figs d’occaz, j’ai pas pu tout rattraper …
Image IPB
Image IPBImage IPBImage IPB

Dans la précipitation, j’ai pas masqué le joint du coup (honte à moi ! ) et comme la couche de base est assez longue à faire, je ne compte pas recommencer. Donc je pense peut être leur faire une sorte de lanière de couleur qui viendra se coller sur ce joint disgracieux (une bande de papier pourquoi pas ?)

Je travaille sur le schéma de couleur des cavaliers
Image IPB

Pour ce qui est des ombres, j’ai fini le travail de masses des armures, je commence les capes et je continue le boulot pièce par pièce
Image IPBImage IPB

Et une petite surprise pour Orphée :whistling:

Image IPBImage IPB
Il rejoindra bientôt son socle scénique :D

A très bientôt pour encore plus de news !

Publicités

Septicémie Yersinique – Début du Projet

Le défi est lancé :
Faire une armée de 1500pts de marines tendance Nurgle, le tout sans achat (de la recup, une boite à rabiots bien fournie, et de vieilles figs qui servent à rien) en un mois et demi

Voici donc les première conversions :

Image IPB
Prince démon en cours, il lui manque encore une (voire 2) paire d’ailes que je vais recevoir bientôt

Image IPBImage IPB
Escouade de 7 marines, ce qu’il y a de plus classique, avec un type qui porte un livre (de quoi faire un ptit freehand ^^)

Image IPB
Pion objectif « garderie »

Image IPB
Second pion objectif, toute ressemblance avec un autre robot est fortuite (non ce n’est pas Jonnhy Five :D )

Image IPB
Dernier pion objectif, photo pourrie, sous couche brillante, teasing parfait ^^

Image IPB
Unité de marines de la peste à partir de zombies

Image IPB
Unité de marines de la peste déglingos (conversions de mon cousin :ermm: )

Image IPB
Defiler avec armes de càc supplémentaires

Image IPB
Zombies en count as démons mineurs, conversions de mon cousin encore ^^

Les 2 rhino sont en cours, mais je manque d’idée pour mon predator, je bosse aussi sur les rapaces (ailes de mouche, pas de jambes, armes spéciales montées sur des drones)

La bataille des trois ponts de la fin des Temps de la mort mortelle

La bataille des trois ponts de la fin des Temps de la mort mortelle

Voici les photos de la partie qui, je l’espère, vous feront plaisir aux mirettes.

La table de départ, plus qu’à mettre les figs …

Déploiment caché, chacun se persuade qu’il a mis la plus grosse concentration de troupe de son côté

Gasp ! Ca en fait du monde quand même !

Combien de chevaliers au m² ? Une chose est sure, ça sent le crottin …

L’ultime Alliance des hommes, des elfes et des nains …

… contre … ben, les restes du vieux monde, visiblement ….

Les objectifs à capturer, en plus de ceux situés au milieu des ponts. L’entrée de service du royaume demoniaque de Zorglub Puduk, « Celui-dont-le-derrière-suinte-le-miel-et-le-pu » …

… Et Zgavarth, le champignon du chaos aux milles odeurs de pied.

le conseil obscur-mais-pas-trop-parce-que-les-rois-des-tombes-et-les hommes-lezards-sont-neutres déclenche les hostilités.

Un des géants gardiens des objectifs …

Ca bouge à l’est du village !

Un combat audacieux, épique, grandiose …

… mais bref.

Pendant ce temps, à l’est …

« Place, manant ! ou il t’en cuira ! »



« Ne tirez que lorsque vous verrez le vide de leurs orbites ! »

Le géant danse la rumba sans faire trop attention aux cloportes à ses pieds.

Victime d’une gastro-entérite fulgurante, la Bretonnie perd quelques précieux chevaliers. pris de flanc, leur sort est, en réalité, déjà scellé.

Des fantômes apparaissent devant le meilleur régiment de l’armée bretonnienne, paralysant son seigneur.« Barrez-vous, cons de mimes ! »

Mortecouille ! Les chevaliers entassés n’ont même plus de place pour s’aligner dans leur charge !

Effrayés par je ne sais quelle menace, sous l’oeil médusés des artilleurs de l’Empire, un tiers des chevaliers fuient comme des pucelles …

De retour vers l’ouest …

Sous le pouvoir maléfique de l’arche, les guerriers morts du désert, qui ne sont pas vraiment mort, et qui ne sont pas vraiment dans le désert non plus, résistent farouchement.

Mais dans le village …

Les nains forgent les runes pour la bataille.

Une grosse chauve-souris …

Qui fini écrasée par deux régiments.

Guerrilla urbaine elfe noir : Telles des anges noirs, ruse, vitesse, se déplacer comme une ombre et tirer de fins carreaux mortels …

Contre-guerrilla naine : arrêter de parler et frapper fort.

Un combat épique, une lutte fartrissi … farcitri … entre frères d’oreilles …



« Mais dis donc, c’est pas mon grimoire ça ! Ce sont les pages jaunes ! Ca explique pourquoi ma femme s’est changée en lapin quand je lui ai donné les coordonnées du coiffeurs … »

« Laissez-les moi ! Laissez-les moi !

Un officier Haut elfe donne des ordres au tank à vapeur, sans savoir que ce n’est plus qu’une boîte de conserve depuis un bout de temps …

Victoire ! Le village est sauvé !

Le bien et la justice ont triomphé dans la cité, les nains peuvent se détendrent en achevant les ennemis blessés.

De retour vers l’est, la situation est moins rose …

L’armée Bretonnienne en est réduit à comblé un trou béant dans leur front avec les fonds de tiroir …« En avant ! »

« En arrière ! »

Les lanciers imperiaux sont moins couards et tente de repousser un gros … truc.

Le champs est libre pour les morts vivants, qui foncent vers l’objectif …

Affrontant les défenses humaines …

Et le repoussant jusque dans la forêt.

Tandis que l’armée bretonnienne se résume à quelques hommes et une femme qui pic-niquent dans la forêt …

Et que des chasseurs de l’Empire se livrent à une dernière chasse dans la forêt …

Quelques gueux, sentant le vent tourner, s’en vont piller quelques tombes pour ne pas rentrer chez eux les mains vides.

Sortis tout droit d’un mauvais épisode de Scoubidou, des fantômes hantent désormais le chant de bataille. « houh ! houh ! »

Près de la porte maléfique, les morts se lèvent …

Et les vampires continuent le massacre.

« Ah Ah Ah ! pauvre mortel ! Je me nourris des cendres de la destruction depuis plus de mille ans, j’ai bu le sang de centaines milliers des tiens par la seul noirceur de mon âme, et tu veux me vaincre avec … ce coton tige ? » »

« Tremblez chevaliers, car voici venu la fin des temps. Le Graal noir versera le sang impur sur vos corps meurtris, et quand le soleil se …
_Excusez-nous, vous pouvez répeter ? On n’entend pas très bien à cause du vent et tout ça …
_Je disais : »Tremblez chevalier, car »… Oh, et puis zut !.. En garde ! »

La porte de Zorglub est entre les mains des nécromanciens. Il n’y a plus d’espoir (d’autant qu’ils détiennent trois autres objectifs en plus de celui là…).

Pour rétablir un peu de justice dans ce monde de brutes infâmes, c’est ma Grande sorcière qui à fait flancher le flanc bretonnien, car, grâce à son horreur noire d’Arnizipal (merci le pouvoir irrésistible !), elle a affaibli et mis en déroute les 2 plus gros pavés de chevaliers, elle a ensuite attaqué l’unité du général bretonnien avec un superbe vent de lame qui a réduit ses effectifs avant de se faire charger par des vampires, enfin, elle a infligé de lourdes pertes (encore grâce à l’horreur noire) aux Lion Blancs qui tenaient la porte de Zurglub, leur faisant ainsi perdre le contrôle de l’objectif pour l’offrir sur un plateau aux quelques zombies qui trainaient là.

Je précise aussi que je me suis farcis les 2 dragons en face (c’est moi qui ai pris dans la gueule et c’est moi qui ai fait perdre le plus de pv, même si je ne les ai pas achevés), et j’ai (re)tenu la grosse menace au centre, ce qui fait que mes alliés étaient libres sur les flancs, mon général se sacrifiant pour détourner l’attention des nains tandis que mes troupes tuaient tous personnages Hauts Elfes s’approchant !

Notez aussi que ma garde noire a nettoyé un flanc près d’un objo, poussant la percée jusque dans la zone de déploiement adverse, avant de punir les vils faquins pilleurs de tombes

En tout cas je me suis fait le plein d’esclaves moi ! Wink

En tout cas bravo à tous c’était vraiment sympa comme partie, dominée par le Bien pendant un moment, mais la contre-attaque fut rude !